Ajouter à mon carnet de voyage

Abbatiale Saint-Cyriaque

Photos

  • ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

    ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

  • ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

    ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

  • ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

    ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

  • ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

    ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

  • ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

    ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

  • ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

    ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

  • ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

    ©Office de Tourisme Région Molsheim-Mutzig

  • ©Bernard Riegert

    ©Bernard Riegert

  • ©Bernard Riegert

    ©Bernard Riegert

  • ©Bernard Riegert

    ©Bernard Riegert

  • ©Bernard Riegert

    ©Bernard Riegert

  • ©Bernard Riegert

    ©Bernard Riegert

Place Saint-Cyriaque
67120Altorf

Présentation

L'abbatiale Saint-Cyriaque est un curieux mélange d'architectures de différentes époques située dans le village d'Altorf, située sur l'ancienne voie romaine de Strasbourg.

L'abbaye bénédictine fut fondée par Hugues III, Comte d'Eguisheim en 974, famille dont est issu le pape alsacien Léon IX qui consacra l'autel en 1054. L'abbatiale Saint-Cyriaque, une vraie curiosité

Deux styles de construction sont à découvrir : la nef romane du XIIe - XIIIe siècle, le transept et le choeur baroque du XVIIIe siècle. Malgré les 500 ans séparant leur construction, l'ensemble est très harmonieux.

A l'intérieur de l'église
La pénombre régnant dans la triple nef romane attire le regard vers le chœur baigné de lumière grâce aux neuf grandes baies vitrées.
Le Pape Léon IX lors de son passage à Altorf, a ramené une relique du "bras" de Saint-Cyriaque hébergé dans un tronc en chêne du XIIe siècle de style oriental en bois polychrome représentant un buste reliquaire et qui constitue la richesse majeure de l'église. Dès lors, il est le Saint patron de l'abbaye, qui devint un temps, un lieu de pèlerinage pour les épileptiques, les fiévreux et les malades des nerfs.

L'orgue Silbermann a été installé en 1730 avec son buffet en chêne d'une belle sculpture.

A l'extérieur de l'église

Le tympan roman sur la porte principale détruit en 1791 fut remplacé en 1886 par le sculpteur Eugène Dock.

L'abbaye et ses dépendances furent reconstruites au 17e siècle suite un incendie et dès 1715 pour les bâtiments conventuels et le transept par le maître baroque Peter Thumb. Les bâtiments de l'abbaye sont rasés au 19e siècle, sauf l'aile de l'abbé (le presbytère). En 1991, les bâtiments ont fait l'objet d'une restauration complète.

Le clocher octogonal en bois est couvert d'ardoises-écailles.


Les jardins du cloître : à l'école des moines jardiniers

Lieu de détente assurée, les visiteurs peuvent admirerer lors de leur promenade le puits Renaissance, le Hortus (jardin potager), le verger et l'Herbularius (jardin des plantes médicinales).
Une petite lecture de la règle de Saint-Benoît dont la célèbre devise est : "ORA ET LABORA", ce qui signifie "Prie et travaille" amène le visiteur à découvrir le cheminement spirituel qui est proposé sur un parcours jalonné de panonceaux explicatifs.

Le caveau de l'ancien presbytère,

Réhabilité en 2012, il abrite un petit musée avec la maquette au 1/100ème de l'ancien monastère réalisée par Raymond Dreyer, un villageois passionné de modélisme.

Visite pour groupe sur réservation auprès de l'Office de Tourisme

Accueil et accès

Horaires d'accueil :
Du 01/05 au 30/09 : 10h-18h
Du 1/10 au 30/04 : 13h30-17h
Animaux acceptés
Non
Distance et nom de la gare la plus proche :
3
Localiser
Itinéraire
Ville de départ :

Pré-réservation