L'église du Dompeter et la chapelle Saint-Ulrich à Avolsheim

Eglise du Dompeter

Eglise du Dompeter à Avolsheim
cliquez pour agrandir l'image Eglise du Dompeter
L'église Saint-Pierre, le "Dompeter", de son patronyme "Ecclesia ad domnum Petrum", ou "Domus Petri", se dresse au milieu des champs.

Elle est considérée comme la plus ancienne église d'Alsace, fondée par Materne. En effet, des fouilles effectuées en 1914 révèlent les traces des fondations d'un édifice daté du VIIe siècle, comportant 3 vaisseaux et un chœur semi-circulaire flanqué d'une chambre à reliques et d'une sacristie.

Une deuxième église fut construite sur le même plan, mais allongée de 2 travées vers l'ouest. Elle fut consacrée par le pape Léon IX en 1049. De cette époque subsistent le vaisseau central avec ses piliers et grandes-arcades, les linteaux des portes latérales et quelques vestiges d'inscriptions.

Doté d'habitations et de fortifications, le Dompeter devint un lieu de pèlerinage qui pendant tout le Moyen-âge attire de nombreux pèlerins venus guérir leurs maux de tête ou leurs maladies des yeux. A cette même époque se développe le pèlerinage de Compostelle, et Avolsheim fait encore aujourd'hui partie du chemin.

Chapelle Saint-Ulrich, dite le baptistère

La chapelle Saint-Ulrich à Avolsheim
cliquez pour agrandir l'image La chapelle Saint-Ulrich
La chapelle Saint-Ulrich de plan en croix grecque (en forme de trèfle à quatre feuilles), s’élève au centre du village et se signale par son clocher octogonal roman et ses quatre absidioles tronquées, orientées selon les points cardinaux.

L'édifice semble avoir été construit à l'extrême fin du Xe siècle ou au tout début du XIe, sur le modèle des chapelles tétraconques des pays slaves, faisant de ce monument le second témoin d’architecture religieuse rurale de l’époque carolingienne connu en Alsace, après le Dompeter.

Les fresques mises au jour en 1968 dans la coupole et dans les absidioles sont uniques en Alsace, sont estimées dater du XIIe siècle,

En 1774, la chapelle fut transformée pour devenir la nouvelle église paroissiale du village et ainsi adoptant le visage que l'on lui connaît aujourd'hui. Devenue trop petite et non loin du lieu, fut édifiée en 1911 l'église Saint-Materne. Cet édifice de style néo-roman est l'église actuelle du village.