GEWURZTRAMINER
Le Gewurztraminer représente en Alsace un des cépages à plus fort potentiel aromatique, il constitue des vins puissants et exubérants. Sa robe est d’un jaune intense, influencé par la couleur rosée de ses baies.
Au nez, il se caractérise par une large gamme d’arômes, le plus souvent composé de fruits exotiques (litchi, fruits de la passion, ananas, mangues) notamment sur les terroirs argilo-calcaires, de fleurs (rose) et d’épices (pain d’épices, menthe poivrée, poivre). A ceci s’ajoutent des notes de fruits confits et de miel qui apportent une complexité supplémentaire.
Gustativement, le Gewurztraminer possède une belle structure avec du gras et une longueur remarquable. Les épices (réglisse, menthe, poivre) se retrouvent au palais. Un cépage qui conviendra particulièrement aux personnes peu amènes à l’acidité.
Bien évidemment, il trouve sa place dans notre Grand Cru, et quand le climat est
propice, les raisins sont vendangés en surmaturation, « Vendanges Tardives » et
« Sélections de Grains Nobles », ce qui donne des vins séduisants d’une riche complexité aromatique.
MUSCAT
Les deux variétés de Muscat présentes en Alsace constituent le plus souvent un assemblage complémentaire et harmonieux réalisé par le vigneron. Le Muscat Ottonel est doté d’une grande finesse et le Muscat d’Alsace possède des arômes très développés. 
De couleur jaune clair avec de légers reflets argentés, le nez du Muscat fait penser à la baie de raisin murie au soleil, qui peut-être assortie de délicates notes florales. 
En bouche, vinifié sec, il donne réellement l’impression de croquer le raisin et apporte beaucoup de fraîcheur. Récolté plus tardivement, la longueur et la puissance s’associent à ce caractère fruité inimitable. 
Tout naturellement, le Muscat se range aux cotés des cépages nobles, qui trouvent leurs places de choix dans les appellations Grands Crus et lieux-dits. Il constitue également un choix idéal pour les cuvées « Vendanges Tardives » et « Sélection de grains nobles ».
PINOT BLANC
Distingué sur le tard du Chardonnay, le Pinot Blanc est un cépage originaire de Bourgogne et représente la forme blanche du Pinot Noir.
Le Pinot Blanc est souvent associé avec le Pinot Auxerrois sous la même dénomination « Pinot Blanc» ou « Pinot d’Alsace ».
Le Pinot Blanc, avec sa robe jaune pâle et ses reflets verts, est caractérisé par un nez frais et des notes discrètes florales et fruitées.
Peu exubérant, il offre en bouche une belle structure acidulée représentant un juste milieu de la gamme des vins d’Alsace. Le Pinot Auxerrois, quant à lui, présente une rondeur supplémentaire, marqué par peu d’acidité.
PINOT GRIS
D’origine bourguignonne, le Pinot Gris ou Pinot Beurot, est cultivé en Alsace depuis plusieurs siècles. 
Après avoir remarqué sa robe dorée voire ambrée, le Pinot Gris dévoile le plus souvent un nez aromatique comprenant des notes fumées typiques : arômes de sous-bois, sarments brûlés, champignons, fruits secs, abricot, miel, pain d’épices.
Sa structure en bouche se révèle puissante et permet une complexe harmonie entre acidité et rondeur. Il fait partie des cépages autorisés en appellation Grand Cru, capable de sublimer un coteau bien exposé.
Les Pinots Gris « Vendanges Tardives » et « Sélection de Grains Nobles » profitent d’un gras exceptionnel en bouche, qui rivalisent avec des mets à forte personnalité.
PINOT NOIR
D’origine bourguignonne, le Pinot Noir est cultivé en Alsace depuis le Moyen Âge, époque à laquelle il était dominant dans le vignoble d’Alsace. À la suite de la Guerre de Trente Ans (1618-1648), la production de vins rouges déclina, laissant la place à une majorité de terroirs cultivés avec des cépages blancs.
Le Pinot Noir est le seul cépage rouge autorisé en Alsace. Il permet l’élaboration de vins rosés et légers mais aussi de vins rouges plus puissants.
Le Pinot Noir alsacien est un vin fruité aux arômes de cerise, de framboise et de mûres et aux tanins fondus. 
Certains vignerons font le choix de l’élever en barriques de chêne, produisant un vin plus profond et charpenté, à la couleur soutenue et aux arômes évoquant les fruits mûrs ou le cuir.
RIESLING
Le Riesling est considéré comme le cépage phare du vignoble alsacien.
En dégustation, en fonction du terroir, ses arômes peuvent couvrir une large palette, allant des parfums floraux (fleurs blanches, tilleul) et fruités (citron, bergamote, orange confite) jusqu’aux notes minérales (pierre à fusil, silex).
En bouche, le Riesling permet un potentiel gastronomique impressionnant du fait de sa fraîcheur associée à une finesse exemplaire. 
Sa structure remarquable lui confère une excellente aptitude à la garde, se bonifiant au fil du temps. Ces critères d’excellence l’amène logiquement à faire partie des cépages plantés en appellations Grands Crus et lieux-dits.
Son acidité fine fait de lui un raisin propice aux « Vendanges Tardives » et « Sélection de Grains Nobles », tout en équilibre et harmonie.

SYLVANER

De culture traditionnelle en Alsace et un des cépages majoritaires du vignoble alsacien dans la première moitié du XXe siècle, le Sylvaner serait originaire d’Autriche et se serait répandu dans toute l’Europe Centrale jusqu’en Russie, Australie et Californie. La Transylvanie est parfois considérée comme la patrie de ce cépage du fait même de son étymologie.
De par sa fraîcheur et son acidité, le Sylvaner est le plus souvent un vin fruité et désaltérant. Frais et léger, il révèle au nez des arômes délicats de fleurs blanches. 
Spontanée, la bouche est franche et agréa-ble, tout en conservant une structure légère.

 Crédit photos CIVA - Copyright Zvardon