L’influence germanique a, au cours des siècles, entraîné la mise en place d’une viticulture très différente de celle des autres régions viticoles françaises. Cette spécificité méritait d’être reconnue et protégée...

 

La vente

Les fûts

L’histoire du vignoble d’Alsace remonte au début de notre ère, lorsque les Romains introduisent l’art de cultiver la vigne et de faire du vin. Au Moyen Age, ces vins comptaient parmi les plus réputés et aussi les plus chers d’Europe. Ils honoraient les tables princières.
Le XVIe constitue l’âge d’or des vins d’Alsace, comme en témoignent les nombreuses maisons, édifices publiques ou puits richement décorés datant de cette époque.
Vint alors la guerre de Trente ans qui ruina l’Alsace et décima sa population. 
Ce n’est qu’à l’issue de la Première guerre mondiale que le vignoble reprit son essor. Aujourd’hui, après un siècle d’une politique de tradition et de qualité, le vignoble d’Alsace se flatte de figurer parmi les premiers vignobles d’appellation d’origine contrôlée de France.