Ruines des Châteaux du Nideck

[pictogramme-classement-fiche]
Le Château du Nideck est un vestige de l'époque moyenâgeuse. Il se situe dans la commune d'Oberhaslach, à une quarantaine de kilomètres de Strasbourg.

Il s’agit en fait de deux châteaux nettement distincts qui sont le résultat d'un partage familial dont une charte datant de 1336 serait le seul témoignage. Les deux châteaux du site occupent l’extrémité d’une crête de 534 mètres d’altitude qui domine la vallée de la Hasel. Celui du haut présente un fossé et un mur-bouclier à l'attaque. Son habitat très réduit est mal conservé. Celui du bas montre un donjon carré qui protège un logis exigu. Cet établissement bas date du milieu du XIII` siècle, alors que l'autre semble plus tardif, du début du XIVe siècle.
La première mention du château date du 17 avril 1264, elle mentionne le sire BOURCKARD burgrave de Nideck.
En 1336, Nideck est un fief de l ‘Evêque de Strasbourg aux mains des Landgraves de Basse Alsace.
En 1373, il est à la solde des bourgeois de Strasbourg.
En 1380, il sert à rançonner les bourgeois de Strasbourg.
En 1393, la ville de Strasbourg intervient auprès de l’évêque Frédéric de Bankenheim pour que soit restituée à ses bourgeois leur part de château. La même année est conclue une paix entre écuyers et chevaliers.
En 1422, une nouvelle paix prévoit les règles de cohabitation, d'approvisionnement et d'armement.
En 1448, pendant la guerre de Wasselonne (Strasbourg combat le comte de Fénétrange pour le punir de l'aide qu’il a apportée aux Armagnacs). Le château du Nideck, bastion du comte, est assiégé et pris.
Entre 1450 et 1454 , la ville d’Obernai s’empare du château où s'était réfugié un de ses anciens Stettmeister rebelle.
En 1454, Louis de Lichtenberg prend le château à André Wirich allié du comte de Linange.
La famille de Müllenheim entre en possession d'une moitié du château à la suite d'un partage et le gardera jusqu'en 1509.
En 1636, un grand incendie entraîne la destruction définitive du château.

En 1816, la légende du Nideck paraissait dans l'ouvrage sur les légendes des frères Grimm. C'est ce texte qui inspira le poète Adelbert von Chamisso pour composer Das Riesenfräulein - la fille du géant. Une plaque commémorative célèbre le poète romantique mort en 1838.
  • Horaires

    • Accès libre
  • Tarifs

    • Entrée libre
  • Stationnement

    • Parking privé gratuit pour voitures
5f9c1f8b14f8a_animaux-bleuF 5e4d04a1b24f3_parking
Ruines des Châteaux du Nideck
Route du Nideck RD 218
67280 Oberhaslach

Contacter

 Documentation

Cascade du Nideck

Voir la fiche >
Aller au contenu principal